• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Sous le regard bienveillant de la lune.

Je rentre tard d’une réunion et je me doute que tu seras déjà endormi. J’essaye de faire le moins de bruit possible. La télévision chuchote encore et me permet de t’admirer. Seul le drap te recouvre… J’ai envie de toi !

Je me glisse à côté de toi, fais parcourir mes mains sur ton dos, tes fesses, entre tes cuisses, ta queue. Je sens qu’elle commence à se durcir entre mes doigts abiles. Tes yeux sont encore clos mais je suis sûre que tu es réveiller.

Je te prends en bouche, lentement je l’englobe totalement et je te branle. J’accélère le rythme afin que tu te trahisses. Tu finis par poser tes mains sur mes cheveux…

Je me redresse, je remonte ma robe et je présente ma chatte devant ta queue. Je te chevauche. Tes mains sur mes hanches induisent le mouvement, le rythme de notre danse. C’est très fort, très intense. Je jouis rapidement et tu me suis peu après.

Je m’endors, toute habillée, dans tes bras.

Publié dans Non classé | 4 Commentaires »

Un dimanche soir sur la terre.

Réveil en sursaut. Où ai-je bien pu mettre mon téléphone ? A tatons, je le retrouve enfin. Quel est l’imbécile qui m’appelle si tôt un dimanche matin ? D’une voix ensommeillée, je réponds. A l’autre bout, j’entends sa voix chantante « Coucou ma puce. Je te réveille ? Dis je suis de passage aujourd’hui et j’aurais besoin de dormir chez toi ce soir, ça ne te dérange pas ? » Matthieu ! Comment n’ai-je pas deviné ? Il me fait le coup à chaque fois. « Oui tu me réveilles, comme à chaque fois Matt’ ! Bien sûr tu peux dormir à la maison ce soir. Tu seras là pour le repas ? » « Je t’adore puce. Oui si tu veux on mange ensemble ! » « Ok à ce soir ».

 18h30. Matt’ arrive à la maison. Il est toujours aussi canon. 1m95, élancé, brun aux yeux verts intenses. Bref un vrai régal pour les yeux. Insaississable, je ne sais jamais quand il débarque. Mon meilleur ami est un vrai coup de vent. Le repas est agréable, on parle de tout et de rien, du boulot, de nos rencontres, de nos coups de folies. J’aime bien être avec lui, on peut tout aborder sans tabous. Le soir, on se mate un bon film en faisant des commentaires. On s’ennivre raisonnablement car demain boulot pour moi et grand trajet pour lui. Je finis par m’éclipser pour aller me coucher. Avant je lui ai préparé le canapé pour qu’il puisse dormir à peu près confortablement.

Deux heures du matin, je me réveille. Du bruit dans mon salon ? Matt’ ne dort pas encore ? Je vais voir si tout va bien. Pas de lumière à part la télévision. Le son est étouffé mais en m’approchant j’entends des gémissements. Je fais le moins de bruits possible et l’observe. Il a pioché dans ma collection de dvd et se donne du plaisir sur mon canapé. Hmmm ça m’excite terriblement. Je l’observe quelques temps puis j’ouvre la porte. Il a juste le temps de se rhabiller un peu. Il est gêné. Je lui souris. « Tiens tu ne dors pas encore ? Oh mais tu regardes un de mes préférés. Ca te dérange si je m’asseois à côté de toi. »

Matt’ n’est pas très à l’aise et moi je fais mine de rien et je regarde le film. La situation est terriblement excitante, je commence à mouiller. Je reste un long moment sans rien faire puis mes mains se glissent vers son tshirt et disparaissent en dessous. Je frole son ventre, il frissonne. Puis je me fraye un chemin vers son sexe érigé. Je le branle délicatement en déposant mes lèvres sur les siennes. C’est la première fois que nous allons partager un moment si intime. Je me mets à genoux entre ses jambes et je le prends en bouche.

Je joue avec mon percing sur son gland. Je veux prendre mon temps car il est déjà très excité. Son regard passe du film à moi. Il est très étonné par la situation mais semble apprécier.. Je fais glisser ma langue autour de sa queue. Je sens son rythme s’accélérer, son souffle se transformer. Je prends plaisir à le rendre dingue. Brusquement, je le prends entièrement en bouche et seul ma langue frétille. Puis j’entame un doux mouvement de va et vient, que j’accélère. Quand je sens qu’il va venir, je ralentis, calme le rythme. Je répète ce petit jeu plusieurs fois avant de le laisser jouir dans ma bouche. Je le lèche consciencieusement pour ne pas perdre une goutte.

Je me relève, l’embrasse. « Bonne nuit Matt’. » Je suis très excitée, mon tanga est trempé. Il me rattrape dans le couloir, me prends dans ses bras et m’allonge sur mon lit. Il remonte ma nuisette au dessus de mes seins et les caresse délicatement. Il vient titiller mes tétons déjà durcis de sa douce langue. Je gémis doucement. Il embrasse mon ventre et ses mains se glissent sous mon tanga afin de me caresser. Je tremble. Il me pénètre d’un doigt. Puis il enlève mon tanga et vient caresser mon bouton de sa langue. Il me pénètre avec trois doigts. Mes sens s’affolent, j’ai tellement fantasmé sur cette situation. Je ne tarde pas à venir dans sa bouche. J’ai du réveillé mes voisins !

Il s’allonge sur moi, m’embrasse tendrement et, quand j’ai repris un peu mes esprits, me pénètre délicatement. Hmmm c’est si bon. Il se redresse, saisis mes pieds et les calent sur ses épaules. Il me pénètre plus profondément, c’est un délice. Je ressers mon étreinte sur sa queue. On se sourit puis de mes pieds je le repousse. Il s’allonge et je viens le chevaucher en lui montrant mon cul. Je pose mes mains sur ses pieds, et lui, pose les siennes sur mes hanches. Il amplifie le creux de ses hanches et j’augmente le va et vient sur sa queue dressée pour notre intense plaisir. Un de ses doigts glisse et vient titiller mon petit trou. Hmmm il me pénètre par les deux bouts et j’aime ça. Un deuxième doigt vient me fouiller et je suis aux anges. J’augmente l’intensité de mes mouvements et de ses pénétrations. Je sens un deuxième orgasme monté et explosé. Je ne me contrôle plus et m’agite intensément sur sa queue. Il ne tarde pas à me suivre.

Je viens me blottir contre lui et m’endort, épanouie, à ses côtés.

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Une drole de proposition…

Rendez vous est donc pris avec Mag’ le vendredi soir à l’appart’. On se prépare ensemble. On choisit nos tenues. On prend une bonne douche l’une après l’autre tout en papotant de cette future soirée. Séance d’habillage et de maquillage… On est terriblement excitée et on rit pour n’importe quoi.

Arrivée devant la devanture, on hésite un peu. On s’interroge du regard pour savoir si on renonce et Marc vient ouvrir la porte. « J’espèrais tant que tu viennes ». Et là il me fait un baise main. « Enchantée mademoiselle » en se tournant vers mon amie. Elle a droit aussi à un baise main et j’en suis un peu jalouse ;) « Venez, je vous présente les lieux. » Il tient la porte et nous emboite le pas aussitôt que nous sommes entrées. Il nous débarasse de nos manteaux et nous précède dans les escaliers.

J’ai le coeur qui bat la chamade. Un coup d’oeil vers Mag’ et je vois qu’elle ne fait pas la fière non plus. Je lui saisie la main et la serre très fort. On se sourit. L’ambiance est feutrée, un groupe de pop joue sur une scène au fond de la pièce principale mais l’endroit semble si grand que le son n’est pas trop puissant. Partout, des canapés en cuir rouges, des fauteuils confortables, des énormes coussins. C’est vraiment très cosy.

Marc nous présente à quelqu’uns de ses ami(e)s tout en nous expliquant les différents endroits : la pièce principale mais aussi les alcoves plus privées. Je suis assez intimidée mais heureuse d’être en sa compagnie. Mag’ semble appréciée aussi. Nous le suivons jusque au bar et il nous offre une coupe de champagne en guise de bienvenue. « Je vais devoir vous laisser pour le moment mais je pense que nous nous recroiserons. Amusez vous bien en tout cas ». Il me fait un clin d’oeil et disparait.

Je regarde Mag’ et j’éclate de rires. « Qu’est ce qu’on fait maintenant ? » On finit par s’asseoir dans un coin et on observe ce qui se passe autour de nous. Un peu partout des couples enlacées. Parfois certains s’éclipsent vers des salons privés à plusieurs. A côté de nous, une fille embrasse son homme et un autre la caresse. Je suis terriblement excitée. Une femme monte sur scène et commence un strip tease très affriolant. Mag’ observe avec insistance un couple près de nous. La femme se lève et vient l’inviter à leur table. Elle me demande du regard si ça ne me dérange pas et j’acquiesse en souriant. Ca me fait bizarre de voir ma copine ainsi.

Bon je me retrouve seule. Je ne suis pas venue ici pour rester dans mon coin. Le serveur arrive avec une nouvelle coupe de champagne et me signale que je suis invitée dans un endroit plus intime. Il m’indique discrètement le chemin à suivre. Je me tourne vers Mag’ mais celle ci est bien occupée. Je file donc vers ce mystérieux rendez vous. Lorsque j’arrive devant la pièce, un homme m’accueille « nous vous attendions ». Il se glisse derrière moi et bande mes yeux. Devant mon air surprise, il me rassure « ne vous inquiétez pas, si quelque chose ne vous plait pas, dites le simplement ! » Il me prend la main et m’entraîne à l’intérieur.

Je tend l’oreille et distingue plusieurs voix masculines et féminines. Une main féminine s’empare de mon autre main et me fait faire un tour sur moi même. J’entends quelques sifflements. Je ne suis vraiment pas à l’aise mais je suis en même temps terriblement excitée par cette situation. Elle est derrière moi, ses mains font glisser ma robe à terre. Elle embrasse ma nuque, ses mains s’attarde sur ma poitrine avant de caresser ma chatte déjà bien humide.

Un frôlement sur ma droite, quelqu’un d’autre s’approche. Un homme ? Une femme ? Des lèvres se posent sur les miennes, elles sont si douces. Ce doit être une femme. Hmmm je commence à vraiment apprécier cette soirée. Elle mordille ma poitrine, titille mes tétons avant de s’agenouiller devant moi et de parcourir ma chatte de sa langue si douce. Je gémis doucement.

On m’allonge sur des coussins, elle reprend ses caresses. Je sens des mains sur mes seins, mon corps. Je frissonne, je sens mon plaisir monter crescendo. J’entends que plusieurs hommes doivent être en train de se toucher en nous regardant. Ca m’excite encore davantage… Je sens que je vais bientôt jouir. Quelqu’un enfonce un doigt dans ma chatte, puis deux avant d’insérer un god vibrant qui intensifie mon plaisir. Je ne peux retenir mes gémissements. C’est terriblement bon. Une voix masculine près de mon oreille « vas y, laisse toi aller, montre nous comme tu aimes ».

Je tends mes mains autour de moi. Je sens la présence de personnes autour de moi. Je saisis deux queues tendues que je commence à branler. La situation est intense. Une queue est présentée à mes lèvres. Je la saisie goulument. Mes mouvements s’amplifient au fur et à mesure que mon plaisir s’intensifie. Je ne tarde pas à jouir et je reçois la semence de ses hommes sur mes seins et dans ma bouche. On me laisse me reposer quelques instants et on me fait mettre à quatre pattes. Quelqu’un s’installe sous moi et reprend les caresses sur mon minou détrempé. Un homme pose ses mains sur mes hanches, me pénètre brutalement et ne bouge plus. Je ne peux réprimer un cri. Un homme se met à genou devant moi et me présente sa queue.

L’homme qui me pénètre sait y faire. Ces mouvements de va et vient sont irréguliers. Il sort et me pénètre à nouveau. La langue qui me caresse est un délice. Elle titille ma fambroise puis pars fouiller l’entrée de ma chatte en caressant la base de la queue de celui qui me baise. Je sens la respiration de l’homme que j’ai en bouche devenir rauque. Ne pouvant voir ce qui se passe, mon imagination est décuplée. Je ne tarde pas à venir à nouveau et ressers mon étau sur la queue des deux hommes qui me pénètrent. Ils ne tardent pas à venir à leur tour.

L’homme derrière moi me glisse doucement à l’oreille « Merci d’avoir mis la tenue achetée cette semaine ici ! » Il m’enlève mon bandeau et je découvre que c’est Marc qui m’a fait l’amour.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »


Flore |
Le "X" Gratuit |
Bienvenue aux naturistes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Murmures sadiens
| Stream SeX
| GangBang Streaming