Détente.

Au milieu de mes enveloppes, je découvre un dépliant publicitaire qui m’annonce l’ouverture d’un centre spa à quelque pas de chez moi. Et qui propose en guise de bienvenue, une rééduction de 30% pour la première visite. Aussitôt, je prends rendez pour un massage corporel le lendemain après-midi.

A mon arrivée, on me fait patienter quelques instants dans la salle d’attente. Je découvre un endroit bien décoré, ambiance tamisé, musique douce et relaxante et odeurs fleuries. Je me sens bien de suite. Très vite, Elisa vient à ma rencontre et m’installe dans la salle de massage. Elle me tends une serviette épaisse et me laisse me déshabillée.

Je m’installe à plat ventre sur la table et dépose la serviette afin de masquer mon corps. Quelques instants plus tard, elle revient et prépare le matériel nécessaire. Elle commence par masser mes cervicales. Ses mains sont douces et ses gestes délicats. Elle baisse la serviette sur mes fesses et entreprend de masser mon dos par de longs mouvements circulaires puis en descendant le long de ma colonne vertébrale très doucement. Je suis aux anges.

Elle poursuit en intensifiant ses gestes sur le bas de mon dos et le haut de mon fessier. Je frissonne légèrement et je me rends compte que je suis très excitée par la situation.

Elle remonte la serviette sur mon dos et entreprend de me masser les pieds. C’est fou comme ça fait du bien à tout mon corps. Elle remonte lentement le long de ma jambe gauche, mon genou, ma cuisse. Ma chatte est humide. Haut de ma cuisse, fesse. Puis, elle exécute le même mouvement du côté droit. Lorsqu’elle arrive au haut de ma cuisse, j’ai l’impression qu’elle a frôlé mon entre jambe. Illusion ? Réalité ? En tout cas, ça affole mes sens et je suis de plus en plus excitée.

Doucement, elle me demande de m’allonger sur le dos. Elle soulève la serviette et la repose sur mon corps lorsque je suis installer. Elle commence par masser mon cuir chevelu. Je frissonne. Puis elle descend le long de mon cou. Elle masse ma main droite, le bras jusqu’à l’épaule. Puis exécute le même mouvement à gauche. Ces gestes sont si doux. Puis elle masse ma poitrine. Malgré moi, mes tétons sont tendus. Je suis un peu gênée mais elle ne semble pas surprise. Elle me sourit.

Elle effectue des mouvements circulaires sur mon corps. Je m’ennivre du parfum de l’huile qu’elle utilise ainsi que de sa propre odeur. Elle sent tellement bon. Elle est si proche de moi. Je regarde son visage et je la trouve vraiment superbe. J’ai envie de l’embrasser. Elle s’attarde sur la région du périnée. Je suis très troublée par ce massage. Sa collègue l’appelle et elle s’excuse en me disant qu’elle revient très vite.

Je ferme les yeux et j’essaye de retrouver mes esprits. J’espère qu’elle ne sait pas rendue compte de mon trouble. Perdue dans mes pensées, je ne l’entends pas rentrée dans la pièce. Elle reprend en massant mes pieds et mes jambes. Je n’ouvre pas les yeux étant un peu mal à l’aise de prendre tant de plaisir à son contact.

Lorsqu’elle arrive à hauteur de ses cuisses, sa main dévie et vient caresser mon clitoris déjà bien gonflée. Je suis un peu surprise mais je n’objecte pas. Son doigt le titille lentement, descend jusqu’à mon vagin très humidifiée. Elle me pénètre délicatement tout en commençant à me lécher. Je suis totalement abandonnée à cette femme que je ne connais et je prends énormément de plaisir. Elle augmente peu à peu le rythme de ses caresses, insère un deuxième doigt, caresse l’intérieur de mon vagin, appuie sur mon point G. Je suis surprise par son doigté. C’est tellement bon. Elle insère un troisième doigt, puis un quatrième. Elle intensifie ses caresses buccales, mordille mon clitoris… Je ne tarde pas à jouir dans sa bouche.

Elle dépose un baiser sur mon sein, dans mon cou et me chuchote au creux de l’oreille « j’espère que vous êtes parfaitement détendue. Prenez votre temps pour vous mettre debout et vous habillez, je vous attends à l’extérieur ». Elle remet la serviette sur moi et sors. J’ouvre les yeux. Je suis rouge d’excitation et de honte mélangée. Ce n’était pas un rêve.

Cet article a été publié le Dimanche 27 janvier 2008 à 20:12 et est catégorisé sous Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Flore |
Le "X" Gratuit |
Bienvenue aux naturistes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Murmures sadiens
| Stream SeX
| GangBang Streaming